Nombre total de pages vues

dimanche 9 février 2014

COUP DE PROJECTEUR: CLAUDE AKINS

Claude Akins fut un des grands seconds rôles du western américain et du cinéma en général. Il trimballa son facies de dur à cuir et son coté "mauvais garçon" dans tout un tas de film. On se souvient aussi de son rire tonitruant et de sa grosse voix (forcemment en V.O). Mais il est surtout connu pour ses rôles dans une multitude de séries (plus de 150 différentes).

Claude Akins: merci d'être velu quand même.

Il est né le 25 Mai 1926 à Nelson, dans l'état de Georgie. Pendant la seconde guerre mondiale, il est affecté aux Philipine. Quand il revient, il sort diplômé de la Norhwestern University.
Il commence sa carrière au théatre et fait des apparitions dans plusieurs œuvres majeures: Tant qu'il y aura des hommes, Ouragan sur le Caine ou encore Le renard des Océans, 3 films de guerre.
Mais son rôle le plus emblêmatique reste celui de l'ennemi de John Wayne, dans Rio Bravo: Joe Burdette. C'est en jouant ce presonnage patibulaire  que sa carrière va véritablement démarrer.
On le retrouve ensuite dans plusieurs longs métrages, mais c'est surtout en guest star dans les séries ou il va se tailler une solide réputation: Sur la piste du crime, Superman, mon amie Flicka, des agents très spéciaux, les incorruptibles, la quatrième dimension, Barnaby Jones, Cannon, Mannix, l'ile fantastique, Dr Marcus Welby, les rues de San Francisco, mission impossible, l'homme au katana, la croisière s'amuse, arabesque, hotel, Mike Hammer, Matlock, Rick Hunter et des dizaines d'autres.
Il sera même la vedette de plusieurs séries: l'aventure est au bout de la route, the misadventures of shériff Lobo.
Mais sa vraie spécialité, c'est la guest star dans les feuilletons western. En effet entre les années 60 et 70, la série western se développe à la télévision américaine et devient un vrai phénomène de société. Akins va éclusé tout ce que le genre peut compter de titres différents. Il reviendra même souvent dans plusieurs épisodes de la même série sous des rôles différents. Parmi celles ci on peut citer/
Frontier, sheriff of Cochise, the adventures of Jim Bowie, Bat Masterson, Pony express, Law of plainsman, Steve Canyon, The dakota, the great adventure, the députy ( avec en vedette Henry Fonda), the tall man, Klondike, Destry, Outlaws, the alaskans, Frontier circus, Overland trail, cheyenne, Bronco, Jesse James, Laredo.
Er parmi les plus connues, celles qui ont traversé l'atlantique: Maverick, au nom de la loi, les aventuriers du Far West, l'homme à la carabine, la grande caravane, Bonanza, la route des rodéos, Laramie, le proscrit, Daniel Boone, Rawhide, le virginien, la grande vallée, Les Monroe, Hondo, Gunsmoke ou encore Hec Ramsey.

L'amour est dans le pré... et la vache dans la veste.

Parmi ses pricipaux western au cinéma on peut citer:
L'homme au fusil (1955), voir notre précédent post.
Johnny Concho (1956), une rareté puisqu' on retrouve Frank Sinatra
Collines brûlantes (1956) film cité dans Western Story
Jicop le proscrit (1957) avec Jack Palance, Lee Van Cleef et Anthony Perkins.
Joe Dakota (1957)
Rio Bravo (1959) un des plus grands western jamais tournés.
Commanche station (1960).
La charge de la huitième brigade (1964) de Raoul Walsh
Marqué au fer rouge (1966) avec Chuck Connors.
Le retour des sept (1966), première suite particulièrement ratée des 7 mercenaires.
L'or des pistoléros (1967) avec James Coburn dans le rôle pricipal
Un homme nommé Sledge (1970), un western spaghetti réalisé par Vic Morrow.


Claude Akins s'éteint le 27 Janvier 1994 à Altadina (Floride) dés suite d'un cancer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire