Nombre total de pages vues

mercredi 25 janvier 2012

SEPT SECONDES EN ENFER

Un plan...américain.
(Hour of the gun). 1967. USA. En couleurs.
Un film de John Sturges.
Avec James Garner (Wyatt Earp), Jason Robards (Virgil "Doc" Holiday), Robert Ryan (Clanton), Albert Salmi (Octavius Roy), Steve Ihnat (Andy Warshaw), Michael Tolan (Peter Spence), Bill Fletcher (Shériff Jimmy Bryan) et Jon Voight (Curly Bill Brocius).
LE RESUME:
L'histoire commence au début du fameux "règlement de comptes à Ok Corral" qui voit s'affronter la bande des Clanton à la famille Earp.
Wyatt Earp le célèbre marshall aidé de ses deux frères: Virgil et Morgan et de son plus vieil ami, le dentiste tuberculeux Doc Hollyday prennent l'ascendant sur leurs ennemis.
Mais ce n'est finalement que le début qu'une longue série de meurtres qui va entacher Dodge City.
Ike Clanton et sa bande ne pensent qu'a sa revanche et à reprendre le pouvoir dans sa ville, il  tuera Morgan et laissera Virgil pour handicapé.
La soif de vengeance et la haine vont prendre le pas sur la justice pour Wyatt Earp. Même Doc n'arrive plus à comprendre son ami. Malgré cela, il va le suivre dans sa croisade sanglante.
Résultat de recherche d'images pour "hour of the gun"
L'affiche française
LA CRITIQUE:
Le titre français de ce western est pour une fois bien meilleur que le titre américain, et il évoque le temps en secondes que dura le fameux règlement de comptes.
Sans être vraiment une suite officielle au Règlements de compte à OK CORRAL, Sturges débute son film quasiment ou il avait laissé le précédent.
Tout est dit grâce à l'accroche de l'affiche américaine: Wyatt Earp: un héros avec un badge ou un tueur de sang froid? Car c'est bien la grande question qui résume ce film.
Le film aurait pu devenir un grand classique, un film culte, mais au bout d'un moment, il se perd dans des méandres un peu obscurs et surtout devient ennuyeux et lassant.
Film d'hommes s'il en est (quasi pas de présence féminine à l'écran), Sturges aurait du introduire un peu plus de sensibilité et de rondeurs, de nuances dans ce film trop abrupt, sans pour autant dénaturer le propos.



LA NOTE: 14/20
LE PLUS: La première demi heure qui commence avec le fameux règlement de compte...
La première version d'intouchables?

4 garçons dans le vent...
LE MOINS: La deuxième partie perd en intensité et devient nettement moins "prenante".
L'ANECDOTE:
James Garner reprendra son rôle de Wyatt Earp dans Meutres à Hollywood (1988) de Blake Edwards.  Bruce Willis joue Tom Mix, le célèbre acteur, qui doit interpréter le marshall
dans une production à gros budget. Il demande l'aide du véritable Wyatt Earp comme conseiller technique. Les deux hommes vont vivre des aventures rocambolesques.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire